10/03/2012

La migration des batraciens, on se mobilise aussi à Verviers

1FHAU3326.jpgLe mois de mars est la saison de la migration et la reproduction des batraciens. Phénomène naturel nocturne, la migration éveille de plus en plus la curiosité.

Grenouilles, crapauds, tritons, salamandres. C'est petits animaux nous semblent familiers. Ils sont pourtant souvent méconnus, voire craints. Aujourd'hui, les batraciens sont soumis à de multiples menaces (comblement des mares, pollution, diminution des ressources alimentaires) qui en font avec les reptiles, un des groupes les plus menacés en Wallonie. Pour ces populations fragilisées, d'autres menaces s'ajoutent en tant que facteurs aggravants: le braconnage et les dommages induits par la circulation routière, surtout lors des migrations printanières.

nata001.JPG En région verviétoise, 7 veines de migrations sont sous hautes surveillances.






- Route de Jalhay (Verviers)
- Le Grand Vivier (Stembert)
- Route de Mariomont (Verviers)
- Rue de Wegnez (Lambermont)
- Rue de Mariomont (Verviers)
- Bois de Marioont (Jalhay)
- Route de Polleur (Theux)

En 2011, pas moins de 2577 batraciens ont été sauvés grâce aux bénévoles qui ont surveillé les 7 sites. Merci à eux.

Pour plus d'informations, télégarchez la brochure (pdf) Attention batraciens sur nos routes.

2FHAU3355.jpg

Merci à Jacques Thonnard pour la ducumentation et à Freddy Hauglustaine pour les photos.

 

Publié dans Divers Écrit par Freddy Theis |  Facebook |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.